Bentley Systems Logo White
Accueil / ES(D)G / ESDG / Transition énergétique / Construction de 2 lignes de transmission de 225 kV et de 2 sous-stations au Cameroun
Découvrez d'autres articles sur les énergies renouvelables et le réseau électrique

Construction de 2 lignes de transmission de 225 kV et de 2 sous-stations au Cameroun

Kalpataru Projects International atténue son empreinte carbone dans le cadre du projet de transmission de puissance réalisé au Cameroun

Défi de durabilité

Transition énergétique

Vue aérienne d'un pylône électrique dans un champ vert.

Témoignages mis en lumière

Objectifs de développement durable pertinents des Nations unies

Objectif de développement durable 7 Énergie propre et d'un coût abordable.

Objectif de développement durable 9 Industrie, innovation et infrastructure.

Objectif de développement durable 13 Lutte contre les changements climatiques.

Logiciel utilisé

Power Line Systems, STAAD, autre

Lieu

Cameroon

ORGANISATION/ENTREPRISE

Kalpataru Power Transmission Limited

Couvrant plusieurs régions du Cameroun où 55 % de la population vit dans la pauvreté, où la connectivité du réseau est limitée et où l'approvisionnement en électricité n'est pas fiable, ce projet permettra de développer le réseau électrique du pays grâce à la construction de deux lignes de transmission à circuit unique de 225 kilovolts et des sous-stations correspondantes. Pour relever les défis posés par les marécages et les forêts denses exposés aux intempéries, Kalpataru Power Transmission Limited s'est tourné vers les applications Bentley pour l'implantation, la conception et l'analyse des lignes de transmission, et pour mettre en place une plateforme de gestion de projet collaborative. L'organisation a créé un jumeau numérique complet du projet et l'a utilisé pour l'ingénierie et la gestion de projet. Outre le gain de temps et d'argent, Kalpataru Power Transmission a contrôlé l'utilisation des matériaux et la consommation de carburant du projet et a minimisé son empreinte carbone. En éliminant la production d'énergie diesel dans la région, l'organisation a réduit les émissions de carbone d'un volume équivalent à 450 mégatonnes par mois tout en favorisant l'industrialisation, la croissance économique et l'amélioration de la qualité de vie.